Un médicament peut provoquer un accident

En raison de leurs effets secondaires, certains médicaments peuvent s’avérer dangereux pour la conduite. Afin de mieux comprendre cette problématique, l’AWSR a réalisé une enquête auprès de 1300 Wallons. Il en ressort, entre autres, que 36% des Wallons interrogés ont déclaré avoir conduit au moins une fois au cours des 12 derniers mois sous l’influence de médicaments pouvant altérer les capacités de conduite, 11% conduisent sous l’influence de tels médicaments 1 fois par semaine, tandis qu’au moins 17% le font une fois par mois.

Au vu de ces chiffres, l’AWSR  a donc souhaité informer sur les risques d’accident lorsque le conducteur est sous l’influence de médicaments.

Voir la campagne